Pubblico di seguito la mia intervista rilasciata al quotidiano francese Les Echos sulle possibili politiche del nuovo Governo italiano in materia di pensioni, tasse e reddito di cittadinanza.

 

A l’issue d’un long entretien mercredi avec le président italien, Sergio Mattarella, le juriste  Giuseppe Conte a été chargé de former le nouveau gouvernement . D’emblée, il s’est présenté comme « l’avocat de la défense du peuple italien » et a promis d’appliquer le programme anti-austérité et sécuritaire concocté par la Ligue et le M5S. Ce « contrat de gouvernement pour le changement » est d’abord  un programme électoral avant d’être un programme de gouvernement, qui sera par définition amené à évoluer pour être mis en oeuvre. Bien que se voulant « contraignant » pour les deux parties, il n’avance que des promesses et des principes, le plus souvent vagues, sans les chiffrer avec précision. La plus grande liberté est ainsi laissée quant à l’interprétation de ces revendications superposées. Elles pourront être plus facilement démenties le cas échéant ou permettre d’accuser l’autre partenaire de la coalition de ne pas avoir respecté ses engagements.

Continua a leggere ‘Trois grandes promesses financées par la dette publique vont faire peser des risques importants à l’économie italienne – Intervista del quotidiano Les Echos del 24 maggio 2018′